Des préparations à créer et sucrer selon mes envies

  • Imperial aime
  • Quizz
  • Conseils forme

 

Semaine du 13 au 20/10/2008

La figue fraîche

Par Nicole Kucharski

La figue fraîche est cultivée dans le Vaucluse, le Var, le Languedoc-Roussillon mais aussi en Turquie, en Italie, en Grèce et en Californie.

Parmi la centaine de variétés, deux types prédominent sur nos étales. Ce sont la blanche, assez rare car trop fragile à transporter à la peau vert pâle et à la pulpe rouge et bien sucrée et la violette à la pulpe rouge plus ou moins grenat sous une peau rouge violacée. La récolte d'automne se situe entre septembre et novembre.

La figue fraîche n'est pas tellement plus calorique qu'une pomme car elle apporte en moyenne 57 kcal pour 100 g dus principalement aux 9 à 18 g de glucides.

Les teneurs en vitamines sont classiques comme dans les autres fruits mais on peut constater la présence de pigments anthocyaniques, particulièrement abondants dans celles qui ont la pulpe bien colorée et qui ont une action "vitamine P" au rôle protecteur des petits capillaires sanguins.

C'est un fruit très riche en minéraux qui rétablit efficacement l'équilibre alimentaire car sa teneur en potassium est élevée (232 mg/100 g) et la présence de calcium, de phosphore et de magnésium sont très appréciables.

Enfin, la figue est très riche en fibres (2,3 %), efficaces pour stimuler le transit intestinal et est donc recommandée pour lutter contre la constipation.

Choisissez-la souple au toucher, saine et charnue, avec une queue ferme. Elle est alors parfaitement mûre, tendre, moelleuse et délicieuse.

Les figues sont des fruits fragiles qui ne se conservent pas plus de 24 heures car elles fermentent très vite.

Elles se consomment  natures mais peuvent entrer dans la préparation de tartes, de clafoutis ou autres pâtisseries. Elles accompagnent très bien certaines viandes blanches comme le porc, le lapin et les volailles (pintade, poulet, dinde, canard ...) mais aussi le gibier comme la caille et le faisan. Elles relèvent également  les saveurs salées comme celles du fromage de chèvre ou de brebis, ou du jambon fumé, etc.

J’ai une confidence gourmande à vous faire… Je n'ai plus à choisir entre plaisir et équilibre. Avec les préparations Imperial, mes desserts, je peux les sucrer selon mes envies… Un peu, beaucoup ou pas du tout. De plus, Imperial c’est pratique, simple d’utilisation. De vraies poudres magiques : un flan devient tour à tour une charlotte express en 15 minutes… ou une délicieuse panacotta chocolat aux fruits rouges ! C’est très créatif et surtout rapide à préparer. Parfait quand des amis arrivent à l’improviste ! Et puis, une seule boîte pour des dizaines de recettes différentes, c’est vraiment économique.
Les préparations Imperial, ce sont mes petits secrets pâtissiers que je brûle de partager… avec gourmandise.